CENTER OF ANTHROPOMETRIC
(ORTHOPEDIC) COSMETOLOGY AND CORRECTION

+7 8442 502185
Call us
eng | it | sp | de | fr | bg | cz

L'augmentation de la taille et le redressement des jambes aux adultes. La cosmethologie antropometrique.


Volgograd "offre" aux petits des jambes de top-models

par Mari elle EUDES

MOSCOU, 23 mars (AFP) - Mikhail Goldreer, ingénieur électricien, mesurait 1,70 m en 1992 et depuis l'enfance souffrait d'etre trop petit. Aujourd'hui il fait 1, 76 m et se trouve beau comme Apollon.

Cinq ans apres etre intervenu clandestinement sur M. Goldreer, l'équipe médicale de Volgograd (800 km sud-est de Moscou) vulgarise sa méthode pour en faire une spécialité de chirurgie esthétique et propose a tout volontaire de gagner quelques centimetres (de 3 a 12) ou de retrouver des Jambes droites.

Le centre de "cosmétologie antropométrique" utilise l'appareil orthopédique inventé dans les années 1960 par le professeur Gavril Ilizarov qui permet d'allonger les os ou de rectifier leur ligne, sans traumatisme.

"Il se place autour de la jambe, de fines pointes pénetrent dans la peau et se fixent sur les os, dont elles modifient peu a peu la forme ou la longueur. Au total, compris d'indispensables exercices sportifs pour renforcer le squelette, le processus a pris six mois", révele M. Goldreer.

Il se trouvait petit, malingre et avait entendu parler du professeur Ilizarov, qui faisait des miracles sur les jambes de graves accidentés. Il a tenté de convaincre le Parti communiste et le ministere de la Santé soviétique, puis russe, de donner l'autorisation d'"opérer" des personnes saines.

Puis, las de combattre des hydres, il persuade en 1992 un adepte d'Ilizarov, le professeur Mikhail Egorov, de pratiquer l'intervention dans la clandestinité.

M. Goldreer a gagné "un millimetre par Jour" gardant l'appareil deux mois, suivis de quatre mois obligatoires de musculation et de piscine.

Aujourd'hui délégué a la promotion du centre de Volgograd, il assure qu'aucune complication n'a été constatée sur les quelques dizaines de personnes saines, toutes russes, ayant déja subi l'intervention - dont la chanteuse Vika Tsiganova, "Svetlana, femme de ministre qui a exigé l'anonymat et le directeur d'un conglomérat métallurgique qui ne voulait plus regarder ses subalternes d'en bas".

Crise économique aidant, l'opposition des autorités a été vaincue, Sur quelques kilometres carrés de parc, l'équipe du Pr Egorov propose depuis février ses services aux volontaires, offrant sauna, tennis, piscine, centre de beauté et chirurgie esthétique.

Des chiruroiens et assistantes ont été formés ces derniers mois a Moscou, "Nous espérons devenir un centre rentable, connu du monde entier, comme la clinique a Moscou de Sviatoslav Fiodorov", spécialiste de la myopie, dit M. Goldreer, montrant des photographies de personnes aux jambes d'une rectitude

Cette méthode qui intervient sur le fémur ou le tibia est déja utilisée dans le monde entier pour raisons strictement médicales, v compris depuis tres récemment aux Etats-Unis qui la refusaient auparavant.

Exceptionnellement, elle a été employée sur des gens tres petits, voire mains (nains) selon le Pr Henri Bensahel, de l'hôpital Robert Debré A Paris qui l'a lui-meme pratiquée pour une enfant de 1, 45 m. Mais la spécialisation esthétique de la clinique russe constitue "un phénomene de société intéressant", souligne-t-il.

Plus de cent patients aux jambes torses bouclent l'agenda des six prochains mois. Et "quelques autres" ont réservé pour gagner quelques centimetres.

"L'intervention, qui fait un peu mal au début, ne laisse aucune cicatrice", assure M. Goldreer.

Elle coute 4 a 6.000 dollars et demande aussi du temps libre: si le "fixateur" se posé en une heure et demie sous anesthésie locale, il faut ensuite compter 6 a 8 semaines pour corriger des. jambes tordues et plusieurs mois pour avoir les longues jambes des top-models.

L'hospitalisation, facultative, reviendra a 700 dollars par mois avec acces tous les services sportifs.